La volonté des professionnels

Interbev est l'Association Nationale Inter­­professionnelle du Bétail et des Viandes, fondée le 9 octobre 1979 à l'initiative des organisations représentatives de la filière bétail et viandes. Son rôle est de défendre et valoriser les intérêts communs de l'élevage et des activités industrielles, artisanales et commerciales de la filière.

Créée dans le cadre de la loi du 10 juillet 1975 modifiée, relative à l'organisation interprofessionnelle, Interbev est reconnue par arrêté du 18 novembre 1980 comme organisation interprofessionnelle pour le secteur du bétail et des viandes. Elle a compétence pour tous les produits des secteurs bovin, ovin et équin. A ce titre, l'Association prélève une cotisation sur les animaux vivants exportés et sur les viandes bovines, ovines et chevalines. L'utilisation des fonds résultant de cette cotisation interprofessionnelle, rendue obligatoire par les pouvoirs publics, est étroitement contrôlée par les Commissaires aux comptes de l'Association.

Ainsi, depuis plus de trente ans, Interbev est le reflet de la volonté des professionnels de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et identifiés tout au long de la filière, et de mieux appréhender les difficultés et mutations du secteur qui constitue l'une des premières activités économiques du pays.

Une structure opérationnelle

Interbev est composée de 13 Organisations Professionnelles Nationales représentant les différents métiers du secteur économique bétail et viandes : éleveurs, commerçants en vif, abatteurs, grossistes, industriels, distributeurs. Les Présidents de ces 13 Organisations forment la Conférence des Présidents qui administre Interbev.

Interbev est représentée dans les différentes régions de France par ses 20 Comités Régionaux, chargés de mettre en oeuvre les stratégies interprofessionnelles, et de relayer et adapter localement les actions engagées au niveau national. Ils forment le Collège Régional qui désigne des représentants dans les Commissions et à la Conférence des Présidents.  
L'Interprofession compte 4 Sections Spécialisées, ayant pour mission le développement et la promotion de chaque secteur concerné : 

  • Interbev Gros Bovins
  • Interveaux
  • Interbev Ovins
  • Interbev Equins

Par ailleurs, des Commissions permanentes et des groupes de travail spécifiques débattent des problèmes techniques et proposent des solutions à la Conférence des Présidents.

Les deux missions principales d'Interbev sont l'établissement des accords interprofessionnels et la communication collective.

Les accords interprofessionnels

Les accords interprofessionnels sont les outils majeurs de l'Interprofession. Dans le cadre législatif national et dans le respect de la réglementation communautaire, les accords interprofessionnels définissent les règles régissant l'activité de la filière, dans l'intérêt général du secteur. 
Ils constituent une discipline volontaire dont l'adoption requiert l'unanimité des Organisations Nationales membres de l'Interprofession.

Un accord interprofessionnel peut être présenté aux Pouvoirs Publics dans le cadre de la procédure d'extension. Après promulgation de l'extension par arrêté conjoint des Ministères de l'Agriculture et de l'Economie, les mesures prévues par un accord interprofessionnel revêtent un caractère obligatoire pour l'ensemble des opérateurs de la filière.

La promotion collective des viandes

Les opérateurs des secteurs bovin, ovin et équin, qu'il s'agisse d'éleveurs, de commerçants de bestiaux, d'abatteurs, de grossistes, d'industriels ou encore de distributeurs, ne peuvent, pour des raisons évidentes, investir dans la communication au niveau correspondant à la place que représentent leurs produits dans la consommation. La communication collective, par la promotion des viandes et produits tripiers bovins, ovins et chevalins, permet ainsi à tous les opérateurs de la filière de bénéficer directement ou indirectement des actions entreprises. Elle conforte et renforce les initiatives des entrepreneurs privés. Interbev met en place, aux niveaux européen, national et régional, une communication visant à soutenir la consommation de ces produits qui évoluent aujourd'hui dans un contexte difficile, et à répondre aux attentes des consommateurs toujours plus exigeants sur la transparence et la qualité des produits. Cette communication se traduit par :

  • Des campagnes de publicité dans les médias : télévision, affichage, presse magazine et quotidienne, radio,
  • Des actions de promotion en points de vente,
  • La participation à de nombreux salons et autres manifestations, tant grand public que professionnels,
  • Des opérations de relations publiques.

La recherche, un outil indispensable à la communication et à l'innovation

Le besoin de réassurance des consommateurs et la nécessité de segmenter le marché favorisent le développement de filières identifiées de viandes de qualité, explicitement décrites et fiablement contrôlées.

 C'est pourquoi Interbev engage chaque année des programmes de recherche dans le but de constituer un outil supplémentaire d'accompagnement de la stratégie interprofessionnelle, aussi bien en termes de communication que concernant l'établissement des accords interprofessionnels. Les résultats de ces travaux constituent des éléments de réflexion majeurs pour l'adaptation des produits aux besoins du marché.

Interbev et l’export :

Depuis de nombreuses années, Interbev participe financièrement à l’accompagnement des opérateurs présents sur le marché européen (viande et bovins vivants).