La FICT, une fédération active ...

Créée en 1924, la FICT est une fédération professionnelle, représentative des industries charcutières, traiteurs et transformatrices de viandes.

 

La FICT regroupe les entreprises petites comme grandes, réparties sur tout le territoire national et travaillant dans ce secteur. Elles peuvent ainsi mettre en commun, tout en respectant leurs spécificités, leurs actions pour mieux maîtriser leur environnement économique, juridique, social, technique et réglementaire.

 

La FICT, à l'écoute de leurs préoccupations, apporte aux entreprises les informations, les conseils et le soutien souhaités, dans le cadre de ses missions.
 

 

Le site internet FICT : http://www.fict.fr

Au service des professionnels et du public

Il permet d'accéder à une présentation générale et aux chiffres clés de la FICT.

 

Au service des entreprises adhérentes

Une partie du site est strictement réservée aux entreprises avec un code confidentiel qui permet d'avoir accès à l'ensemble des informations concernant la filière.

 

Le site internet CICT : http://www.infocharcuteries.fr

Destiné aux prescripteurs, à la presse et au grand public, ce site met à disposition : une documentation par famille de produits, une banque d'images et des informations sur la nutrition.

 

Du social et de la formation professionnelle

La FICT contribue à l'élaboration de la stratégie sociale et de la formation professionnelle, par :

  • la négociation d'accords avec les syndicats de salariés dans le cadre de la convention collective nationale,
  • la définition d'une politique générale de la formation professionnelle et la réalisation d'outils collectifs, en particulier avec l'AGEFAFORIA.

 

 

Les principales zones de production (activité charcuterie-salaison en tonnage)

 

- Bretagne: 30,2%

- Pays-de-Loire: 15%

- Rhône-Alpes: 12,3%

- Nord-pas-de-Calais: 7,6%

- Auvergne-Limousin: 6%

- Alsace: 5%

- Franche-Comté: 3,8%

- Midi-Pyrénées: 3,7%

- Ile-de-France: 3,4%

- PACA: 1,7%

- Aquitaine: 1,5%

 

Ces industries de tailles très variées, sont réparties sur tout le territoire national. Leur fabrication est soit très spécialisée sur quelques produits traditionnels, soit pour les plus grandes entreprises diversifiée, allant des produits de charcuteries classiques aux plats traiteurs, déclinant des produits à partir de plusieurs matières premières (porc, volailles, boeuf, oie, canard...) et en utilisant les technologies les plus modernes.

L'industrie charcutière, traiteur et transformatrice de viandes est la 4e industrie alimentaire française et la 3e industrie transformatrice de viandes de l'Union européenne.
 

Des produits et des saveurs

La gastronomie charcutière et traiteur est riche de plus de 400 produits des plus traditionnels aux plus modernes, tous alliant qualité, convivialité et praticité.

Cette grande variété se décline en grandes familles de recettes et de spécialités :

 

• Les jambons cuits, épaules cuites
• Les jambons secs
• Les lardons, poitrines
• Les saucissons secs
• Les saucisses et saucissons cuits ou à cuire
• Les pâtés et terrines
• Les rillettes
• Les boudins
• Les andouilles et andouillettes
• Les tripes, tripoux et pieds paquets
• Les produits à base de tête
• Les charcuteries pâtissières
• Les plats cuisinés
• Les salades-traiteur
• Les conserves de viande bovine

 

Répartition de la production par famille de produits

  • Jambon cuit: 20,9%                         
  • Lardons/poitrines:8,9%           
  • Jambon sec: 3,4%                                                    
  • Saucissons secs: 8,4%                    
  • Autres salaisons: 6,6%                   
  • Pâtés/rillettes: 8,5%
  • Saucisses cuites ou à cuire: 14,8%
  • Saucissons cuits ou à cuire: 3,1% 
  • Andouilles/andouillettes/boudins: 3,3%
  • Charcuteries pâtissières: 8,2%
  • Autres charcuteries: 5,3%
  • Produits traiteurs: 7,3%
  • Conserves de viandes: 1,2%

 

Les modes de présentation

• 66% en libre service
• 27% à la coupe
• 5% en conserve
• 2% en surgelés

 Agir ensemble pour ...

Représenter les intérêts des entreprises

La FICT intervient auprès des difféerentes instances telles que :

  • les Administrations nationales (Agriculture, Économie, Santé - Affaires sociales, Environnement...),
  • les Directions Générales de la Commission Européenne,
  • les autres organismes professionnels de l'amont et de l'aval de notre industrie,
  • les organisations interprofessionnelles,
  • les organisations syndicales de salariés,
  • les organisations de consommateurs.

 

Pour remplir ses missions la FICT est membre de plusieurs organisations dont l'ANIA et le CLITRAVI.

Défendre les positions débattues en commun par les entreprises

La FICT défend les positions prises par la Profession sur les différents dossiers réglementaires français et communautaires dans le cadre de ses instances. Ces dossiers peuvent concerner des problèmes techniques, économiques, sociaux, de formation professionnelle, de la sécurité alimentaire et de santé, la nutrition et l'environnement.
 

La FICT s'appuie sur un Conseil scientifique composé d'experts et de médecins et sur sa cellule nationale de gestion de crise chargée de la prévention et de la communication de crise pour l'ensemble de la profession.

Encourager la recherche et le développement 

La FICT s'engage dans des programmes de recherche :

  • Elle collabore activement à l'IFIP, nouvel institut de la filière porcine en relation avec l'ANR, l'AFSSA.
  • Elle participe au comité de sélection du pôle compétitivité Innoviandes.
  • Elle finance des projets grâce à Aprivis et Inaporc. 

Promouvoir les métiers, les savoir-faire et les produits

La FICT mène des actions de communication pour mieux informer ses partenaires et l'opinion publique :

  • sur les activités des industries charcutières, traiteurs et transformatrices de viandes pour faire connaître le secteur et les positions prises par la Profession sur les principaux dossiers la concernant,
  • sur les produits dans le cadre du Centre d'Information des Charcutiers-Traiteurs (CICT)(prescripteurs, médias, restaurateurs...) pour mettre en avant la variété, la convivialité, la tradition, la modernité, la praticité et la qualité des produits. Le CICT anime également le Cercle des Amis de la charcuterie.
  • avec l'interprofession INAPORC, pour valoriser l'image des produits de la filière porc auprès du grand public.

 

Accompagner les entreprises ...

dans les domaines ...

de la qualité (composition, sécurité des aliments, nutrition)

La FICT informe les entreprises de la réglementation, de son évolution, de ses enjeux et des modalités de son application, par :

  • une analyse et une synthèse facilement exploitable de la réglementation communautaire et française (veille réglementaire),
  • la réalisation d'outils tels que le guide de bonnes pratiques d'hygiène, la mise en place d'une organisation de prévention et de gestion de crise, des journées techniques,
  • la prise en compte et la défense des qualités nutritionnelles des charcuteries dans les politiques françaises et communautaires de prévention et d'information du consommateur, avec l'appui de son Conseil scientifique,
  • une veille permanente en matière réglementaire, technique, scientifique et de sécurité alimentaire. Elle s'appuie pour tout ce qui est du domaine technique sur l'expertise de l'IFIP.

de l'économie et des rapports industrie-commerce

La FICT apporte son expertise dans le suivi et l'analyse des marchés pour les entreprises par :

  • le suivi des cotations de la matière première en Europe,
  • l'information sur les importations et exportations de charcuterie,
  • le suivi de la production, de la distribution et de la consommation des charcuteries, plats traiteurs et conserves de viande,
  • la défense des intérêts de la profession dans le cadre des nouvelles réglementations européennes et françaises.
  • la défense de la position de l'industrie charcutière dans le cadre des actions commerciales avec les distributeurs et le relais auprès de l'administration.

du social et de la formation professionnelle

La FICT contribue à l'élaboration de la stratégie sociale et de la formation professionnelle par :

  • la négociation d'accords avec les syndicats de salariés dans le cadre de la convention collective nationale,
  • la définition d'une politique générale de la formation professionnelle et la réalisation d'outils collectifs, en particulier avec l'AGEFAFORIA.

de l'exportation

La FICT participe au développement à l'exportation des entreprises en : 

  • participant au programme de l'Interprofession Nationale Porcine sur les exportations,
  • étudiant et prospectant les marchés cibles,
  • mettant à la disposition des entreprises, avec le concours de l'ANIA, des informations générales sur les programmes et aides à l'exportation,
  • collaborant avec UBIFRANCE à l'organisation de rencontres entre exportateurs français et importateurs étrangers.

de l'environnement et du développement durable

La FICT participe aux travaux d'élaboration et de mise en oeuvre des nouvelles réglementations pour aider les entreprises à mieux prendre en compte la protection de l'environnement et de développement durable