La Fédération française des commerçants en bestiaux a été crée sous sa forme actuelle en 1943 suite au rapprochement de structures syndicales départementales de Commerçant en Bestiaux et de commissionnaires dont la plus ancienne datait de 1882.

Organisation de la FFCB

Les Commerçants sont présents sur l’ensemble du territoire. Ils s’appuient commercialement sur leur partenaires éleveurs de proximité, sur les marchés aux bestiaux et sur le réseau national des commerçants pour des demandes plus spécifiques tant sur le territoire national qu’aux échanges et à l’export. Grace à des outils modernes, ils assurent le maintien de la traçabilité des animaux et permettent l'élaboration des cotations nationales. 

Une organisation s'appuyant sur l'engagement des élus

La FFCB, syndicat professionnel patronal au service des commerçants, fonctionne grâce à l’engagement d’élus professionnels organisés au niveau fédéral, régional et départemental.

Afin d’assurer ce lien indispensable entre la réalité du terrain et les décisions qui se prennent à Paris ou à Bruxelles, la FFCB s’appuie sur l’engagement d’élus professionnels locaux et régionaux. Les représentants régionaux, les présidents et vice-présidents de la commission import-export et le président de la section ovine, constituent le conseil d'administration. Les membres sont élus pour une période de trois ans ; le président fédéral, élu en son sein, conduit la politique de la fédération définie et validée par le conseil d'administration.

Les professionnels du commerce du bétail sont proches des éleveurs et sont leurs partenaires pour une meilleure valorisation de leur production.

Disponibilité, compétences et rôles de la fédération

La FFCB est le syndicat patronal au service des entreprises de négoce de bestiaux, situé entre l’amont et l’aval - élevage et industrie alimentaire.  Les espèces bovine, ovine, caprine, porcine et équine sont concernées.

La FFCB accompagne les commerçants à toutes les étapes de leur activité afin de mieux réguler l’approvisionnement de la filière, de maintenir sa dimension économique et sa compétitivité, en particulier dans leur relation avec les éleveurs pour:

  • les informer sur les besoins du marché,
  • les conseiller sur les produits demandés :

La FFCB informe ses membres à travers ses syndicats départementaux et régionaux des évolutions réglementaires et économiques qui intéressent leur profession. Elle représente et défend les intérêts de la profession auprès des instances nationales et communautaires.

  • leur transmettre les dernières techniques de production :

La FFCB est dotée de sections spécialisées, par secteur (bovins, ovins...) ou par type d'activité (import-export...).

  • valoriser leur cheptel :

La FFCB est à l'écoute de ses adhérents et apporte des réponses à leurs sollicitations.

  • mettre en place des filières de qualité :

La FFCB s'implique dans les grands dossiers de la filière : gestion de crise, identification des animaux, bien-être animal...